• Mon avis sur...

  • Mise à jour du 26/07/2017 : Bravo à Bruno Cathala qui a remporté le Spiel des Jahres 2017 en Allemagne le 17 juillet !!! ^___________^

    Je ne peux que vous recommander sans attendre le nouveau p'tit jeu né du grand cerveau de Bruno Cathala, j'ai nommé : Kingdomino !

    Kingdomino

    C'est un jeu pour 2 à 4 joueurs qui se déroule en une quinzaine de minutes censément à partir de 8 ans (mais, à mon avis, tout à fait abordable dès le milieu de l'année scolaire avec des CE1 !). Le principe est simple et efficace : bâtir le royaume le plus exploitable au moyen de dominos (Du coup, levez la main ceux qui ont compris le mot-valise Kingdomino :D !). Terrains argileux, forêts, champs, prairies, bords de mer, mines d'or... Pour gagner, il faut veiller :

    1) à placer les tuiles similaires côte-à-côte ;

    2) à leur adjoindre un multiplicateur représenté par une couronne ;

    3) à empêcher le ou les adversaire(s) de faire de même ;

    4) à ne pas dépasser un carré de 5 x 5 en mode normal ou 7 x 7 en mode expert 2 joueurs (les dominos qui passent les bornes sont tout simplement éliminés du paysage ;) !).

    Vous l'aurez compris, c'est donc un jeu où l'on doit calculer ses effets. Les points récoltés en fin de partie sont en effet fonction du nombre de terrains identiques contigus multiplié par le nombre d'exploitations royales présentes sur ce même terrain... Ne partez pas, je traduis : si tu as 6 tuiles-forêts mais pas de couronne sur ce terrain, in fine, ça ne vaut pas une bûche (6 x 0). Si tu as 7 tuiles-champs et 2 couronnes, tu engranges 14 points (7 x 2) ! Quand il n'y a plus de tuiles à prendre, chacun fait ainsi la somme de touuuus ses p'tits points rapportés (ou non :p !) par touuutes ses p'tites exploitations... C'ui ou celle qu'en a le plus est déclaré vainqueur !

    Kingdomino

    Tout au long de la partie, les joueurs réservent leurs tuiles-dominos grâce à un original système d'ordonnancement des dominos (le verso des tuiles est numéroté de 1 à 48... Plus la tuile est rentable, plus le numéro est fort, plus il faudra patienter pour rejouer si on choisit cette tuile !).

    Kingdomino

    En gros, si je résume... 1) C'est un "vrai" jeu ;p ! 2) C'est un jeu de stratégie qui potentiellement fait bosser l'ordre croissant (pour sélectionner les tuiles à chaque tour), réviser les tables de multiplication (pour calculer les points), aborder un chouill' la notion d'aire (règle du 5x5 ou du 7x7).

    Kingdomino

    Entre amis, en famille, en classe... Que d'mande le peuple ? Ben, à y rejouer fissa, pardi ! C'est drôle et addictif ^_____________^

     

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Enregistrer

    Pin It

    votre commentaire
  • Comment introduire le jeu dans le quotidien de l'école élémentaire ?

    Le jeu éducatif à l'école élémentaire

    Si le jeu se veut un vecteur éducatif bien naturellement employé à l’école maternelle, ses vertus tendent malheureusement à être très et trop vite remisées à l’école élémentaire. Or, le jeu n’est pas sans enjeu (il fallait que je la fasse :p !) : motivation, rapidité, motricité, socialisation (en duel ou en coopération), imitation, mémorisation, imagination, logique, réflexion, concentration, acceptation de l’erreur… et tout bonnement détente car il faut aussi savoir s’aérer les méninges dans une journée de classe et parfois délier le corps de nos élèves les plus énergiques/kinesthésiques ;) !

    Sans avoir nécessairement de ludothèque à portée de mimine, sans forcément devoir se transformer en ponte de l’approche ludo-pédagogique exclusive et souveraine, sans se lancer gaillardement dans la fastidieuse fabrication voire épique création de jeux-maisons (même si certains cyber-collègues ou collègues directes parviennent à des réalisations proprement épatantes !)… il est possible de (re)faire modestement mais sûrement - gentiment quoi ! - une p’tite place au jeu dans le quotidien de sa classe d’élémentaire.

    Dans cet article, vous trouverez ainsi une sélection (donc une liste non-exhaustive, nous sommes bien d’accord ;p !) de jeux, essentiellement éducatifs, du commerce que j’utilise déjà en classe (ou auxquels j’ai déjà joué, que je vous recommande et que je projette d’acheter à terme/dans mes rêves les plus fous *___* !). Sans me lancer dans une catégorisation ludique pointue, j’ai opté tout simplement pour un classement par domaine d’enseignement, cycles 2 et 3 confondus pour que chacun puisse y trouver son compte, si possible. Enfin, je vous indique entre parenthèses les usages déjà éprouvés (ou envisagés) dans ma classe.

     

    N.B. : Pour celles et ceux qui ont la chance d'avoir des enseignes généralistes ou spécialisées à proximité, vous trouverez certainement les jeux moins chers en boutique que sur Amazon. A titre personnel, en ligne, je commande généralement chez Philibert. Mais j'ai aussi la chance d'habiter à proximité de plusieurs boutiques spécialisées en dur. En zone rurale, d'expérience, on a parfois beaucoup moins d'offres. En tous les cas, les liens Amazon ci-après permettent déjà d'avoir un visuel, un descriptif, des avis... Bref, de se faire tout de même une première opinion !

     

    Pour les mathématiques (en ateliers, en APC, en défi par équipe) :

             
       

     

     

    Pour le Français (en ateliers, en APC, en défi par équipe) :

           
           

     

     

    Pour questionner le monde en réinvestissant les connaissances et entretenant le lexique à l’issue d’une séquence d’apprentissage  (rituel d’accueil, duel par équipe) :

           
             

     

     

    Pour jouer seul et développer stratégies et logiques (autonomie après le travail) :

           
           

     

     

    Pour développer le lien œil/main et les compétences vidéo-spatiales ou tout simplement l'imagination (ateliers / APC / autonomie après le travail) :

       
     

     

     

    J’espère que cet article vous incitera ou vous confortera dans le fait de recourir ponctuellement au moins au jeu éducatif dans vos pratiques de classe. Pour ma part, je trouve que lorsqu'on se prend au(x) jeu(x), il n’y a pas photo en matière d’épanouissement des élèves, de climat de classe et de retombées disciplinaires !

     

    Bon, j'avoue tout : j'avais tout de même gardé mes p'tits chouchoux actuels pour la fin... :p !

     

    Et si vous me poussez un peu, je vous dirais même d'aller faire un tour sur Oxybul pour zieuter un coup Jeux pour lire et Le jeu des mots... Fallait pas me pousser :D !!! En ateliers ou en APC, vous verrez, c'est juste top *sifflote* !

     

    Pour celles et ceux dont les navigateurs n'afficheraient pas les liens Amazon ou pour celles et ceux qui souhaiteraient disposer d'une liste pour se rendre en boutique, voici un document reprenant tous les jeux éducatifs présentés. 

    Sélection de jeux éducatifs pour l'école élémentaire

    Sélection de jeux éducatifs pour l'école élémentaire

     

    Pour terminer, je ne peux que souhaiter un bon FLIP (Festival Ludique International de Parthenay) au jury que forment Charivari, Lutin Bazar, Orphys, Monsieur Mathieu, Jeux d'écoleLudikécole et Enchantons l’école : même si je n’aurai pas la chance d’être au festival ce weekend-là (arg, encore manqué, je vais au second ^o^ !), j’ai d’autant plus hâte de découvrir les résultats de l’EducaFLIP ! Pour mémoire, l'année dernière, les jeux primés étaient PontuChronicards et Dessine-moi un mot !

     Jeux et jeux éducatifs à l'école élémentaire

    (Aaaah et j'espère que cet article n'est que le premier consacré au(x) jeu(x) - tout court ! - à l'école... :D !)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Enregistrer

    Pin It

    13 commentaires
  • Brève de lecture : apprendre autrement avec la pédagogie positive !

    J'ai apprécié cette lecture qui n'est pas toujours révolutionnaire mais qui a le mérite de rendre explicites des intuitions, des impressions parfois diffuses (notamment tous les possibles facteurs inhibants chez l'enfant). J'ai trouvé que les constats et propositions de ces deux spécialistes rejoignaient mon vécu et/ou ma volonté d'enseignante de cycle 2. Bref, pour ma part, c'était bienvenu/revigorant !

    Brève de lecture : apprendre autrement avec la pédagogie positive !

    Brève de lecture : apprendre autrement avec la pédagogie positive !

    Brève de lecture : apprendre autrement avec la pédagogie positive !

    Brève de lecture : apprendre autrement avec la pédagogie positive !

     

    Pour celles et ceux que cela intéresse, j'ai donc réalisé une carte mentale de l'approche présentée dans ce très accessible ouvrage. Cela me tiendra lieu de résumé des pistes pratiques développées dans le livre.

    Brève de lecture sur la pédagogie positive !

    Brève de lecture : apprendre autrement avec la pédagogie positive !

     

    (Pour info, j'ai testé le générateur de cartes mentales suivant : https://www.text2mindmap.com/ !)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    14 commentaires
  • Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)Je ne peux que remercier les éditions Nathan/MDI de me donner l'opportunité de me prêter à pareil exercice critique. En quatre ans de blog, c'est bien la première fois qu'une maison d'éditions me propose de découvrir un de ses ouvrages contre une chronique libre sur A l’Ecole du Bord du Monde. Comme je suis curieuse de nature, j'ai accepté avec joie de me prêter à cette expérience, dont j'ai conscience qu'elle est rare et précieuse. Ma passion pour la littérature-jeunesse ainsi que l'annonce de ma nouvelle affectation ont orienté mon choix : depuis lundi, j'ai donc le plaisir de découvrir un spécimen du Bateau-Livre CE2.

     

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

    D'emblée, l'on ne peut manquer de noter d'une part la légèreté étudiée de l'ouvrage (j'aime quand les éditeurs réfléchissent à la problématique du poids potentiel des cartables !) d'autre part le confort visuel de ce manuel de lecture, bâti sur une maquette clairement organisée et richement illustrée par 13 artistes. En consultant la date de parution (juillet 2014), l'on sait, par contre, qu'il faut s'attabler à vérifier la compatibilité de l'ouvrage avec les nouveaux programmes pour le cycle 2 (ce que j'ai donc fait pour vous, comme vous le lirez un peu plus bas !). Par ailleurs, au moins deux mentions attirent illico le regard de l'enseignant : pour les plus connectés d'entre nous, l'ouvrage existe, en effet, au format numérique et un guide pédagogique est également disponible, dont j'ai feuilleté assidument les extraits sur Internet.

     

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

     

     

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

     

     

    Le Bateau-Livre CE2 est un livre de lecture qui regroupe 36 extraits, issus de 9 genres différents. Le nombre d'extraits n'est pas aléatoire puisqu'il permet une étude hebdomadaire tout au long de l'année scolaire. La répartition générique des extraits est surtout axée sur la lecture fictionnelle, essentiellement narrative. Les lectures fonctionnelles ne sont pas représentées dans l'ouvrage (liste, lettre, recette, règle de jeu...). L'orientation retenue est donc résolument littéraire. Les textes sont issus de la sélection ministérielle d’œuvres de littérature-jeunesse pour l'école élémentaire (j'en ai compté 4-5 mais j'ai vérifié très rapidement !) ou de la littérature contemporaine.

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

    En lisant l'intégralité du livre de lecture, j'ai parfois regretté qu'il n'y ait pas davantage de lectures documentaires ou que les propositions poétiques ne soient pas plus audacieuses/variées. A part une opposition poèmes rimés/poèmes en prose, certaines formes ne sont pas convoquées. D'autres époques auraient aussi pu être présentes. Bref, pas de haïku, fables, calligrammes... Compte tenu du titre du manuel, j’espérais même secrètement un brin de Rimbaud !  Mais, outre le fait que ces choix éditoriaux sont assumés d'emblée dans l'introduction de l'ouvrage, j'avoue cependant aussi que je me suis excessivement régalée avec les propositions de romans et de contes mythologiques, qui sont souvent extraits d’œuvres plutôt incontournables, bien isolés dans l’œuvre elle-même et constituent donc une excellente ouverture culturelle et une vraie amorce de lecture. Je suis également très sensible à l'engagement éditorial qui consiste à conserver une langue riche (quitte à expliquer certains mots au moyen d'astérisques dans les marges) mais aussi à ne pas éviter la polémique : un poème de Jacques Prévert qui ne manquera pas de retenir l'attention, un article de presse ou des extraits romanesques qui évoquent la (peine de) mort... J'aime quand l'écrit interroge, surprend, fait débat, suscite des émotions... Pour moi, c'est aussi là que réside, doit résider, la littérature. J'en viens donc à vous parler de...   

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

     

     

    Dans Le Bateau-Livre CE2, le texte est suivi de deux rubriques attendues mais bien pensées, intitulées "Je comprends le texte" et "J'écris à partir du texte".

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

    Concernant la rubrique "J'écris à partir du texte", si quelques consignes ne précisent pas assez les types de texte attendus (par exemple, un récit comportant du dialogue ou un dialogue ?), elle m'a néanmoins beaucoup séduite par la variété des situations d'écriture proposées. En effet, il y a bien des suites de textes ou de dialogues... mais aussi des exercices de transpositions (un texte en dialogue, un texte en frise...), des émissions d'hypothèses ("imagine pourquoi...", "raconte comment...", "imagine ce que va dire/ce que pense", "imagine ce qui ... si ... "), des projections ("Raconte ce que tu aimerais faire", "Que demanderais-tu..."), des changements de points de vue, des lanceurs poétiques...

    Ma piste d'écriture préférée est, sans conteste, celle qui suit la lecture documentaire intitulée "Qui a croqué la noisette ?" et que je trouve très ludique : "En te promenant dans les bois, tu trouves des noisettes. Raconte comment tu casses la coque pour manger l'amande. Attention ! Tu n'as pas le droit de la casser avec tes dents. Explique quels indices tu laisseras derrière toi". Mais j'aurais pu citer également la consigne d'écriture que l'on peut trouver juste après la bande dessinée de Spirou et Fantasio "Attention ! Fille dangereuse !" où l'élève est invité à imaginer les pensées de "l'homme qui fait les travaux dans l'image 3" et qui se trouve confronté à une conductrice de scooter.. complètement inconsciente ! Ou encore le sujet proposé juste après l'extrait du Businessman du Petit Prince ("Imagine que tu possèdes les étoiles. Raconte ce que tu ferais"). Ou... Non, je vous laisserai les découvrir : de nombreuses propositions m'ont ravie !

     

    Quant à la partie "Je comprends le texte", elle est constituée d'un questionnaire qui porte sur des composantes variées du texte présenté (personnages, lieux, époque, sentiments, genre, trame narrative, vocabulaire...). Comme expliqué en préambule du guide pédagogique, les objectifs poursuivis par l'auteur au sein du questionnaire sont déjà toujours fonction du genre textuel en présence. Mais comme la rubrique est intitulée "Je comprends le texte", je me suis particulièrement intéressée à la pertinence des questions proposées pour comprendre l'extrait. Or, même si j'ai trouvé que la formulation des questions était un peu verbeuse par moments, il est évident qu'elles mettent bel et bien l'accent sur les éléments-clefs nécessaires à la compréhension fine de chaque texte. Par exemple, la polysémie du mot "tuile" est effectivement déterminante pour comprendre le texte n°1 issu de L’École des Gâteaux ("Cherche dans un dictionnaire tous les sens du mot "tuile" "). Autre exemple, j'ai aussi particulièrement apprécié les questions portant sur la narration ("Qui raconte l'histoire en disant "je" ?") qui sont absolument cruciales pour comprendre la notion de "point de vue" dans les lectures fictionnelles. Enfin, pour terminer sur la rubrique "Je comprends le texte", je suis heureuse qu'un éditeur ait songé à coder la nature et la complexité  des activités de compréhension proposées. Je trouve que doubler le symbole pour matérialiser la plus ou moins grande complexité de la tâche surcharge l’œil mais le code adopté fait largement sens dans le cadre de l'apprentissage/de l'enseignement d'une démarche de compréhension en lecture.

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

    Outre le fait que j'ai adoré le parti pris de questions d'argumentation symbolisées par la ou les petite(s) bulle(s) et dont les réponses sont largement ouvertes à hypothèses et débats, je veux souligner que les questions de recherche, symbolisées par la ou les loupe(s), sont essentielles pour que les élèves saisissent que, parfois, la compréhension d'un texte exige de faire appel à des connaissances complètement extérieures au texte lui-même. En fait, j'ai bénéficié cette année d'une formation pédagogique poussée sur les dernières avancées en manière de lecture-compréhension qui expliquait bien qu'il n'y a jamais que trois questions possibles pour amener les élèves à comprendre un texte : les questions sur l'explicite (dont les réponses sont dans le texte), les questions sur l'implicite (qui exigent de rassembler les informations de différents passages du texte et, parfois, de formuler des hypothèses) et, enfin, les questions portant sur de l'extra-textuel (qui demandent à l'élève de rechercher des informations extérieures ou de faire appel à sa culture personnelle). Tout cela pour dire que même si le codage proposé n'est pas tout à fait le même que celui que j'utilise... et bien, il est tout à fait pertinent et fait absolument sens au regard des dernières avancées didactiques en matière de lecture-compréhension !

     

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

     

     

    Certes, le Bateau-Livre est un livre antérieur à la rédaction des nouveaux programmes (juillet 2014 Vs novembre 2015) mais je trouve que l'esprit de ce manuel de lecture, de par ses partis pris, permet néanmoins de travailler en conformité avec les nouveaux programmes. Je m'explique...

    Personnellement, je trouve que lorsqu'on lit les passages consacrés à l'enseignement de la lecture dans les nouveaux programmes de cycle 2, il est évident qu'ils sont largement inspirés par les dernières recherches et études en matière de lecture-compréhension. Ils me semblent surtout l'émanation des travaux de Roland Goigoux et Sylvie Cèbe, du Laboratoire Acté rattaché à l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand (auteurs de Lector, lectrix ; Lectorino, lectorinette ; Apprendre à lire à l'école et surtout de l'article "Enseigner la compréhension à l’école élémentaire : des résultats de recherches à la conception d’un outil didactique" qui est juste ma bible en matière de lecture... ). Pour enseigner la lecture-compréhension à nos élèves, les nouveaux programmes nous incitent en effet à privilégier le travail de quatre axes :

    - la lecture à voix haute et donc le développement de la fluence de lecture (décodage efficace en appui sur les marques de ponctuation, l'expressivité et la compréhension du texte) ;

    - la pratique de différents formes de lecture notamment grâce à "une variété de genres de textes à lire" et à la variation des modalités de lecture (par l'enseignant, en binôme, en groupe hétérogène...) ; 

    - l'enseignement de stratégies de compréhension guidées puis autonomes en lien avec l'écriture ("parcourir le texte de manière rigoureuse et ordonnée ; identifier les informations clés et relier ces informations ; identifier les liens logiques et chronologiques ; mettre en relation avec ses propres connaissances ; affronter des mots inconnus ; formuler des hypothèses...")

    - le contrôle de la compréhension effective du texte en présence notamment par la "justification possible de son interprétation ou de ses réponses en appui sur le texte et sur les autres connaissances" extra-textuelles.

    En somme, même si, dans la semaine, il faut évidemment compléter les activités en proposant aux élèves - je cite - la lecture d'"œuvres intégrales", de "textes-puzzles" ou de "textes à trous", j'espère avoir assez détaillé la présentation de ce manuel pour vous montrer qu'il est possible d'utiliser Le Bateau-Livre afin de poursuivre les quatre objectifs fixés par les programmes (fluence, ouverture culturelle, stratégies de compréhension, qualités argumentatives). En tous les cas, je me vois bien utiliser les extraits de ce livre pour travailler l'oralisation d'un texte ou la démarche de compréhension/justification... Et je ne parle même pas de l'objectif d'acculturation qui me semble évidente !

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

     

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

     

     

    Si vous recherchez un beau manuel de lecture, avec des coupes d'extraits intelligentes donnant envie de lire les œuvres intégrales, soutenu par une vraie démarche de compréhension de textes et qui soit d'ores et déjà compatible avec les nouveaux programmes... je vous recommande chaleureusement Le Bateau-Livre CE2 ! Il ne faudra pas manquer de varier les objectifs poursuivis et les modalités de lecture (vivent les guidages qui respectent notre liberté pédagogique !) au long des 36 séances possibles mais, si vous ajoutez l'étude d’œuvres intégrales et quelques textes issus de la lecture fonctionnelle, vous aurez déjà une base des plus solides pour enseigner la lecture au CE2 ! Pour ma part, je vais d'ores et déjà commander le guide pédagogique et étudier avec attention les possibilités de commande pour l'année prochaine. J'espère que cette chronique vous aidera à vous forger votre avis sur ce manuel de lecture voire vous aura convaincu de le feuilleter plus avant ou de l'acquérir : franchement, il mérite que l'on s'y intéresse ! Et pour vous rendre sur le site de l'éditeur...

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

    Mon avis sur... Le Bateau-Livre CE2 (éditions MDI)

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

     

    Pin It

    5 commentaires


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique